Mairie : rue des Poilus
62970 Courcelles-Les-Lens
03 61 19 74 00

Une ville
au service de ses habitants

à découvrir...
La Gare d'Eau

Amateurs de pêche,
découvrez le Parc à truites

Un secteur
économique florissant 

des commerces...
de proximité

 
agenda

ATTENTION COURRIER

03/01/2022
ATTENTION COURRIER
ATTENTION COURRIERS !
La Municipalité souhaite mettre en garde les Courcelloises et les Courcellois.
Si vous recevez ce courrier aux apparences trompeuses de document municipal et faisant état de versements de chèques celui-ci n'en est rien !
Message du réseau anti-arnaques :
LA NOTIFICATION EXCEPTIONNELLE DE STARDATA ET DE ONE2ONE
Le recto de ce bristol diffusé depuis la mi-décembre 2021 comporte le texte suivant : « Mesures exceptionnelles en faveur du pouvoir d’achat. Attribution de 100 chèques de 100 € en attente. »
La mention de votre commune de résidence, assimilable à un en-tête, vise à conforter le caractère officiel de l’opération.
Le verso confirme qu’il s’agit « de mesures en faveur du pouvoir d’achat prises en commission lors de la séance du 8 décembre 2021. »
En fait, loin d’être une initiative gouvernementale ou municipale, l’artifice utilisé cache en fait une simple opération de loterie commerciale co-organisée par les sociétés STARDATA et ONE2ONE. L’objectif est de vous faire téléphoner à un numéro gratuit pour valider, le cas échéant, votre gain. Et, dès lors, vous avez la certitude d’être sollicité pour rejoindre une communauté de joueurs à Euro-Millions. Bien évidemment, il s’agit d’un abonnement payant (environ 50 € par mois) au concept EASY MILLIONS, avec le plus souvent une période minimale de 6 mois. Tout l’art de votre interlocuteur consistera à recueillir votre IBAN ou votre numéro de carte bancaire pour programmer les prochains prélèvements du contrat.
L’année 2021 a déjà fait l’objet d’une forte volumétrie de publipostages. Pour 2022, l’opération reprend de plus belle, mais sous une forme déguisée.
Rien ne vous empêche de participer au jeu pour tenter de gagner un chèque de 100 €, et rien ne vous interdit de mettre un terme à l’entretien dès que la sollicitation commerciale vous est présentée.